Nos actualités

Qu'est-ce que le béton ?

Ce premier article traite de manière très simplifiée et générale de ce qu’est le béton.

Celui-ci est massivement utilisé dans le domaine de la construction. Initialement il avait une finalité exclusivement structurelle, mais il est utilisé aujourd’hui avec d’autres attentes comme l’aspect décoratif avec des bétons de couleur, bétons cirés, bétons désactivés… 

Le béton est le produit obtenu après le malaxage (une gâchée) d’un liant (7% à 14%), de granulats (60% à 70%) et d’eau (14% à 22%).  Il peut être incorporé en plus un adjuvant (inférieur à 5%) lors de la gâchée afin d’apporter des propriétés supplémentaires au béton.

Le liant est dans notre cas du Ciment Portland. C’est un liant hydraulique qui a comme propriété de durcir au contact de l’eau et qui après durcissement, conserve sa résistance et sa stabilité même sous l’eau.

Il est obtenu après la cuisson (1450°C) d’un mélange broyé de calcaire (75% environ) et d’argile (25% environ). Le produit obtenu est le Clinker. Il est ensuite broyé avec du gypse (rôle de régulateur de prise) afin d’obtenir la poudre de ciment tel que nous l’utilisons.

Les granulats sont un mélange de sables et de gravillons. Les gravillons proposés pouvant être avec une granulométrie maximum de 10mm (0/10) ou 20mm (0/20). A composition égale, un béton 0/20 sera plus résistant qu’un béton en 0/10 cependant ce dernier sera plus facile à mettre en place que le béton en 0/20.

L’eau utilisée a le rôle de faire réagir le ciment afin qu’il entame sa prise.

Attention : La quantité d’eau utilisée est déterminée de manière précise selon une formule de béton.

L’eau doit être uniquement incorporée lors de la gâchée initiale. Tout rajout d’eau en aval altèrera la formule initiale du béton voulu, engendra dans la grande majorité des cas une baisse significative de la résistance du béton. Il est important de respecter le ratio eau/ciment conforme à la formule désirée.

 Les adjuvants ont pour but d’améliorer les propriétés du mélange. Ils sont utilisés en petite quantité (inférieur à 5% de la gâchée). Ils peuvent dans certains cas améliorer la mise en place du béton (plastifiants), accélérer ou retarder la prise du béton (accélérateur ou retardateur de prise), alléger le béton (entraineur d’air) ou diminuer les remontées d’eau par capillarité dans le béton (hydrofuges de masse).